My Own Milky Way

Je suis couché, je ne dois plus réfléchir, la nuit devient de plus en plus lourde, car c’est l’été et le plomb se distille dans les étoiles, ils nous tombent dessus dans un filet argenté, ils me pénètrent les yeux, le cœur, mes narines en sont pleines.

Milky way

Je bois dans ta déchirure
et j’étale tes jambes nues
je les ouvre comme un livre
où je lis ce qui me tue.

Georges Bataille, L’Archangélique et autres poèmes