structures

16 décembre 2001

Parenthèse n°2 : C’est un peu comme ça penser selon des structures parasitaires, c’est comme si j’avais décidé de tracer tous les traits possibles, du blanc pur au noir le plus profond, en passant par tous les intermédiaires, et que je doutais de mon aptitude à le faire et donc je devrais m’y reprendre au moins 10.000 fois par trait avant de passer au suivant. C’est ça la structure, le fait de la voir à chaque fois comme la première fois, et de devoir adapter les pensés, les rendre efficaces.

Perles : Les dents des anges sont faites d’une matière céleste. Ça leur donne un aspect de perles : lisses, blanches et parfaites. Il faut dire que les dents des humains sont d’une imperfection monstrueuse.

Pour nous mettre la mort tout près de la langue; pour la goûter chaque jour, en avalant ce qui nous fait vivre aujourd’hui.

Bleu : Bleuïté. Blueness. Blueness can kill you. Infectious blueness.

Piano : Décortication chromatique – touche par touche, doigté, corsé, caressant l’ivoire pâle, muet dans sa passivité.

2 : Les anges n’écrivent jamais, ils gardent tout dans leur cœur. Code binaire cardiaque

Sushi : L’homme est avant tout un penseur solitaire, mou comme un mollusque . C’est pour cela que la cuisine japonaise est si humaine – on y trouve beaucoup de choses molles, des mollusques au vinaigre par exemple. Et alors le vinaigre est signe de l’aigreur de l’existence humaine. Le poisson cru symbolise la mise à nu, la vulnérabilité.

Téléphone : Je vois le téléphone et je pourrais appeler mais je ne le fais pas, ne sachant pas pourquoi, en fait j’aimerais bien, mais pourquoi ? Juste pour dire “âllo”, juste comme ça pour écouter… et puis blablabla et puis silence, et puis justement. Silencieux parce qu’avant c’était juste calme, simple, et après avoir raccroché, le silence est tout d’un coup si oppressant.

Le téléphone est un criminel : la liaison universelle potentielle vers chacun. La possibilité, l’indicible possibilité de décider dans la minute de mon destin uniquement en enfonçant frénétiquement des touches grises et carrées, est une absurdité monstrueuse, et alors je préfère encore m’abstenir.