Feu

Hier, A. a fait un feu. On évite d’en faire, mais parfois il y a trop de bois mort et d’herbe sèche à brûler. Ça fait un grand tas et c’est joli quand ça s’enflamme. La fumée dans les arbres, avec le soleil, ça donne un bel effet.

J’ai encore parlé avec des amis aujourd’hui, de mes obsessions, de Instagram. Ce que je constate, c’est que je suis beaucoup plus calme sans Instagram. Cette frénésie à vouloir documenter sa vie, de la mettre en scène, c’est néfaste pour moi. Comme dit S., c’est une pellicule toute fine sur le monde et je n’en ai pas besoin. Donc je vais éviter.

Je sais qu’il y a des gens qui me lisent. Pas beaucoup, mais il y en a. Et ça devrait me suffire.

Tell ’em that I need more
Fire
Tell ’em that we need more
Tell ’em that I need more
But it’s never, never been too late
Right now, right now
I know it’s been a long time
I know it’s been a long, long time
Just know it’s never, never been to late
It’s never, never been too late
To do what you wanna do
Fuck everything else

Big Sean, Fire